• Sous la carapace...

     

    C'est une évidence dans ma vie que j'ai bien du mal à croire... et pourtant je ne pense pas être cartésienne... Mais j'ai un mal fou à faire confiance, à penser que si les gens s'approchent de moi, ce ne sera pas que pour me faire du mal... Je suis toujours sur le défensive, toujours à penser qu'il faut que je me méfie, que je fasse attention... que je sois prudente, vigilante... cachée derrière ma carapace... ( Et pourtant, en écrivant ces mots, je me souviens si fort de cette discussion du cœur... remplie de larmes...)

     

    En fait, j'ai du mal à imaginer que l'on puisse m'apprécier juste pour ce que je suis, moi, ninie, avec ces défauts et ces qualités...

     

    Quand je me pose et que je réfléchis... je trouve mon attitude bien injuste et certainement très douloureuse pour ceux qui essayent de m'apprécier telle que je suis...

     

    Je crois qu'à force de « réfléchir » au problème, j'ai certes identifié l'origine du problème... ou les origines d'ailleurs... mais je n'en ai pas pour autant trouvé la solution...

     

    Certes, certaines personnes dans ma vie se sont « servies » de moi... mais est-ce que je serai juste en assimilant toutes les personnes de ma vie à ces personnes la ????

    NON ! Ce serait réellement injuste...

     

    J'ai entendu il y a quelques temps déjà, d'une personne très chère à ma vie, à mon cœur :

    « On t'aime, et on n'est pas tous ton père »

    J'avoue, que sur le moment, je n'ai pas bien compris ce qu'il venait faire là... lui, cet absent...

    Mais en y réfléchissant, je crois que ce n'est pas faux... et c'est certainement la raison pour laquelle cette phrase revient si fort par moment... Alors, juste MERCI à toi, tite sœur...

     

    Oui, juste cet absent... que je « fabrique » partout... en me méfiant si fort de tout, en n'acceptant pas... pour me soi-disant protéger...

     

    Je crois que le problème réel est que je n'accepte pas son choix, je crie haut et fort à qui veut l'entendre que : « c'est comme ça »... mais non, je n'accepte vraiment pas ce choix... qui n'était pas le mien... je n'ai jamais voulu ne « plus avoir de père »... Alors, je « fabrique » ce père partout, celui que je connais... en pensant que chacun, comme lui, se servira de moi...

    Je me trouve bien minable sur ce coup là... et ce constat n'est en RIEN une excuse... mais bien le constat d'une erreur...

     

    Et l'Amour que l'on me donne, celui que je n'ai pas besoin de demander, de réclamer, de quémander, d'implorer même... celui la, je me refuse à y croire... je le rejette... ou je le regarde... de loin... je ne m'en approche pas trop...

     

     

    Je voudrais juste demander PARDON, à ceux que je peux faire souffrir par ce comportement... certes, c'est bien facile de demander pardon... je crois qu'il faut aussi et surtout s'acharner à éviter de reproduire... en prenant conscience... en comprenant... en acceptant....


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Avril 2010 à 15:36
    ♀ Je me permets
    d'intervenir dans ce que tu écris ici parce que je sais ce que tu ressens. Cette carapace, je la connais, et je t'ai vu (avec moi en tous cas) la faire disparaître peu à peu. Pour ce qui est de ta phrase "je n'ai jamais voulu ne plus avoir de père", je crois que tu as encore un travail à faire là dessus, parce que e ne suis pas vraiment certaine que ton interprétation soit la bonne, et il se peut bien que depuis des années, vous soyez l'un et l'autre campés sur une mauvaise interprétation d'une situation, des mots prononcés et pas forcément entendus dans ce qu'ils voulaient dire réellement. Mais tout ce ci n'est que mon ressenti. Je crois que dès lors que tu auras fait ce que tu devras faire tôt ou tard (j'espère que cela ne sera pas trop tard), tu seras bien mieux dans ton relationnel aux autres et dans cette carapace que tu n'auras plus besoin de porter. Je t'aime fort et je te fais tout plein de poutoux ♥...
    2
    Mardi 27 Avril 2010 à 21:18
    pour ma tite Fée
    oui, je sais qu'il me reste un travail énorme à faire concernant mon père... c'est la première fois que j'en parle ici à mots ouverts... peut-être un premier pas... besoin de dire ma colère, mon incomprehension, ma douleur aussi... pour peut-être enfin arriver à l'exorciser... une plaie qui est là depuis 14 ans maintenant... qui se ravive de temps en temps... et qu'il faudra certainement que je me décide à soigner un jour ou l'autre... Ceci dit, c'est vrai, tu as réussi à me voir derrière ma carapace... un joli challenge... et je crois que le fait que tu vois et que malgré tout tu ne me condamnes pas... c'est une richesse enorme tu sais... alors, encore une fois, juste merci de ça... et juste je t'aime tres fort... et merci d'être...
    3
    Mardi 27 Avril 2010 à 22:56
    ♀ Condamner
    mais pourquoi ????????? je ne vois pas !!!!!!!! Et tu sais, on comprends très bien aussi ce que l'on connais ;-) Ros poutoux tit'Ange ♥...
    4
    Mercredi 28 Avril 2010 à 16:04
    pour ma tite Fée
    Alors juste MERCI de comprendre... et proumis, je laisse les larmes de coté et j'arrive avec tout plein des sourires et de la joie... parce qu'en plus, ch'uis hyper cro contente... euh, non, pas cro d'ailleurs ;-)... juste maga contente !!!! je t'aime hyper fort...
    5
    Mercredi 28 Avril 2010 à 16:04
    pour ma tite Fée
    et en plus "maga", c'est encore plus boucoup que mega !!!!!! lol!!!!
    6
    L'ange
    Dimanche 2 Mai 2010 à 10:49
    C'est un très beau...
    ...post. Très émouvant. Bravo pour ce recul sur toi-même. Je pense à toi.
    7
    Lundi 3 Mai 2010 à 21:32
    pour L'ange
    coucou, merci de cette visite... je travaille, je travaille... merci de tes pensées... bisou et bonne soirée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :