• joli message que je t' envoie...

    joli message trouvé chez Nicole ( le monde de la poesie et de la philosophie )

    avec de grands merci pour toi , Nicole...


    5 commentaires
  •  

    Et un sourire...

     

    La nuit n' est jamais complète .

    Il y a toujours , puisque je le dis ,

    puisque je l' affirme ,

    au bout du chagrin

    une fenêtre ouverte ,

    une fenêtre éclairée ,

    il y a toujours un rêve qui veille ,

    désir à combler , faim à satisfaire ,

    un cœur généreux ,

    une main tendue , une main ouverte ,

    des yeux attentifs ,

    une vie , LA VIE à se partager .

     

    Paul ELUARD


    10 commentaires
  • au cours de mes ballades virtuelles...

    voilà un trés joli texte que j' ai trouvé...

    je vous l' offre...

    à toi , tite fée...

    à toi denise...

    à vous tous qui passerez ici...et qui saurez lire ce texte avec les yeux du coeur...

    Prendre soin de soi


    Prendre soin de moi

    C'est établir un lien étroit

    Avec la source de vie en moi!


    C'est me concentrer sur moi

    Pour me connaître de plus en plus

    Et m'ouvrir à l'imprévu!


    C'est être à l'écoute de ce que je ressens

    Puis accepter de vivre mes sentiments!


    C'est me faire connaître également

    Et m'entourer de gens qui m'aiment inconditionnellement!


    C'est travailler à mon amélioration

    Et développer mon appréciation!


    C'est cultiver l'acceptation

    Et faire confiance à mes intuitions!


    Prendre soin de moi

    C'est m'offrir une place de choix!


    C'est bouger et me reposer

    C'est me gâter et me dorloter!

    C'est me sortir et bien me nourrir

    C'est d'avoir du plaisir et d'en rire!


    Par dessus tout, prendre soin de moi

    C'est "être moi"

    Et non être ce que les autres voudraient que je sois!


    Car m'aimer, c'est me respecter, me protéger, m'affirmer, me libérer, me

    réaliser!


    M'aimer, c'est exprimer ma beauté!


    L'amour de moi grandit comme une fleur qui s'épanouit!



    7 commentaires
  •  

    « Qui es-tu dit le petit prince. Tu es bien joli...

    -Je suis un renard , dit le renard.

    -Viens jouer avec moi , lui proposa le petit prince. Je suis tellement triste...

    -Je ne puis pas jouer avec toi , dit le renard. Je ne suis pas apprivoisé.

    -Ah ! Pardon, fit le petit prince.

    Mais il ajouta , après réflexion :

    -Qu 'est-ce que signifie apprivoiser ?

    -Tu n' es pas d' ici, dit le renard (...)

    -Non , dit le petit prince. Je cherche des amis. Qu' est-ce que signifie apprivoiser ?

    -C' est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie CREER DES LIENS...

    -Créer des liens ?

    -Bien sûr , dit le renard. Tu n' es encore pour moi qu' un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n' ai pas besoin de toi. Et tu n' as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu' un renard semblable à cent mille renards. Mais , si tu m' apprivoises , nous aurons besoin l' un de l' autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...

    -Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur...je crois qu' elle m' a apprivoisé...

    -C' est possible, dit le renard. On voit sur le Terre toutes sortes de choses...(...)

    Mais le renard revint à son idée :

    -Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m' ennuie donc un peu. Mais si tu m' apprivoises ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres me font rentrer sous terre. Le tien m' appellera hors du terrier,comme une musique. Et puis , regarde ! Tu vois , là-bas , les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et , ça , c' est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d' or. Alors ce sera merveilleux quand tu m' auras apprivoisé ! Le blé , qui est doré , me fera souvenir de toi. Et j' aimerai le bruit du vent dans le blé...

    Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince :

    -S' il te plaît...apprivoise-moi ! dit-il

    -Je veux bien , répondit le petit prince , mais je n' ai pas beaucoup de temps. J' ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.

    -On ne connaît que les choses que l' on apprivoise, dit le renard. Les hommes n' ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n' existe point de marchand d' amis, les hommes n' ont plus d' amis. Si tu veux un ami , apprivoise-moi !

    -Que faut-il faire? dit le petit prince

    -Il faut être très patient , répondit le renard. (...) Il faut des rites.

    -Qu 'est-ce qu' un rite? dit le petit prince

    -C' est aussi une chose trop oubliée , dit le renard. C ' est ce qui fait qu' un jour est différent des autres jours, une heure , des autres heures.(...)

    Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l' heure du départ fut proche :

    -Ah ! dit le renard...je pleurerai.

    -C' est ta faute , dit le petit prince , je ne te souhaitais point de mal , mais tu as voulu que je t' apprivoise...

    -Bien sûr , dit le renard.

    -Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

    -Bien sûr , dit le renard

    -Alors tu n' y gagnes rien !

    -J' y gagne , dit le renard , à cause de la couleur du blé.

    Puis , il ajouta :

    -Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde. Tu reviendras me dire adieu , et je te ferai cadeau d' un secret.

    Le petit prince s' en fut revoir les roses.(...)Et il revint vers le renard :

    -Adieu , dit-il...

    -Adieu , dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu' avec le cœur . L' essentiel est invisible pour les yeux.

    -L' essentiel est invisible pour les yeux , répéta le petit prince , afin de se souvenir.

    -C' est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.

    -C' est le temps que j' ai perdu pour ma rose...fit le petit prince, afin de se souvenir.

    -Les hommes ont oublié cette vérité , dit le renard. Mais tu ne dois pas l' oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. T u es responsable de ta rose...

    -Je suis responsable de ma rose...répéta le petit prince , afin de se souvenir. »


    Le petit prince,A DE SAINT-EXUPERY



    8 commentaires
  •  

    Je voulais juste venir , ICI , vous dire que je vous aime toutes les deux...TRES TRES TRES FORT...

    Je viens juste vous faire la promesse que j' ai compris très fort...que je ne dois plus jamais avoir ces « vilaines pensées »...

    Je vous demande pardon de vous avoir blessé , inquiété...et surement déçu...

    Je sais que j' aurai encore peur , encore mal , que je serai encore fatiguée...mais j' ai juste compris que ce n' est pas CONTRE la vie , mais POUR la vie que je dois me battre...

    pour tout l' AMOUR que la vie me donne...

    J' ai juste compris que ce que je veux faire... c' est continuer à prendre tout cet AMOUR que la vie m' offre...sans vraiment savoir pourquoi ce cadeau...mais juste être capable de l' apprécier à sa juste valeur...et le VIVRE...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique