•  

    .....pour TOUTE une famille garnouilleS.....

    ....uneNINIE....


    9 commentaires
  • Il faut laisser à chacun la liberté de vivre selon sa nature.

    A vouloir modeler l'autre sur l'image qu'on se fait de lui, on finit par se heurter à un mur et l'on est toujours trompé, non par l'autre, mais par ses propres exigences à soi-même et à l'autre.

    C'est assez bête et peu démocratique mais c'est humain.

    Etty HILLESUM

    avec un poutoux à Nicole pour ce joli cadeau plein de vérité...


    5 commentaires
  •  

    Goethe a dit : «  Dans la vie, les jeux sont donnés, mais avec un jeu donné, chacun peut faire une partie différente » Ce qui veut dire que devant le jeu de la vie, nous avons tous des cartes, des atouts, mais que le déroulement de la partie dépend de nous, de notre talent, de notre aptitude à nous adapter, et de notre brio à maîtriser l'instant dans son ensemble. Il y en a qui gâchent leurs atouts, et d'autres qui gagnent la partie en partant avec de sérieux handicaps. Rien n'est jamais joué d'avance.


    Vois-tu, dans la Bible, il y a une question fondamentale, qui est celle-ci : «  Qu'as-tu fait de ton talent ? » Cette interpellation est bien la preuve que Dieu a laissé l'homme libre de conduire sa vie comme il l'entend. Dieu a mis en lui quelques graines, et il attend qu'il les cultive, qu'il en prenne soin. Libre à lui de les faire mûrir ou de les laisser mourir ! Il y a comme ça de nombreuses graines étouffées dans leur germes. C'est ça, la liberté de l'homme : le pouvoir de dire oui ou non, d'entretenir ou de laisser périr, de faire fructifier ou de massacrer.


    Jade et les sacrés mystères de la vie, F.GARAGNON


    3 commentaires
  •  

    Les êtres qui se comprennent tacitement, entre lesquels ne surgissent pas sans cesse des manières tendus, ont une relation saine ; ils vont bien ensemble, ils font cause commune, et pourtant chacun laisse à l’autre sa propre assise et sa stabilité. Ils ne sont pas obligés de se régler l’un sur l’autre ; chacun peut se permettre d’être ce qu’il est, de se manifester selon ses sentiments. Se comprendre, s’entendre, cela signifie ne pas s’utiliser l’un l’autre. La relation est saine, alors. Mais cela suppose que chacun soit capable de tenir debout tout seul. Je ne peux pas bien m’entendre avec un ami que si je me comprends moi-même, si j’ai acquis de moi-même une connaissance suffisante. Si je ne peux tenir debout qu’à condition que l’autre soit là près de moi, alors je tombe dans sa dépendance, ce qui est contraire à ma dignité.

     

    Ansem Grün

     

    encore un joli ressenti du cœur de tite Nicole...qui me va droit au cœur...


    6 commentaires
  • pour de vrai, vous avez réellement cru que je serai assez folle pour vous donnez un indice......!!!!!!!!!!!.......................morte de rire !!!!!!!

    bon, allez ok!!!!!!

    l' image est le premier indice !!!!!!!

    bon courage !!!!!


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique