•  

    Au Tibet, les moines et les moniales vont jusqu'à offrir des prières de gratitude pour la souffrance qu'on leur a infligée : « Puissé-je avoir assez de souffrance pour éveiller en moi la compassion et la sagesse la plus profonde .»


    Le but de la vie spirituelle est d'éveiller une liberté joyeuse, un cœur bienveillant et compatissant en toutes circonstances.


    Jack KORNFIELD


    5 commentaires

  • 5 commentaires
  •  

    Tout comme la gratitude, la joie réjouit le cœur.

     

    Nous pouvons éprouver de la joie pour des personnes que nous aimons, des moments de bonté, le soleil et les arbres, ou notre respiration dans notre poitrine.

     

    Et plus notre joie grandit, plus nous découvrons un bonheur sans cause. Comme l'enfant innocent qui n'a rien de spécial à faire pour être heureux, nous pouvons nous réjouir de la vie elle-même et d'être en vie.

     

    Jack KORNFIELD


    3 commentaires
  • La joie est naturelle pour un coeur ouvert.

    Dans la joie, nous n'avons pas peur du plaisir.

    Nous ne croyons pas à tort qu'il est déloyal face à la souffrance du monde d'honorer le bonheur qui nous est offert.

    Jack KORNFIELD


    5 commentaires
  • La gratitude donne progressivement naissance à la joie.

    Nous vivons le courage de nous réjouir de notre bonheur et du bonheur d'autrui.

    Jack KORNFIELD


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique