• 6 commentaires

  • 7 commentaires
  •  

    Prière pour renaître en Déwatchen




    E MA HO


    NGO TSAR SANG GYAI NANG OUA T'A YAI TANG //

    YAI SOU DJO OUO T'OU DJE TCHENN PO TANG//


    YEUNN TOU SEMM PA T'OU TCHENN T'OB NAMM LA //

    SANG GYAI DJANG SEM PA MAI K'OR GYI KOR //


    DAI KYI NGO TSAR PAG TOU MAI PA YI //

    DE OUA TCHENN CHE DJA OUAI CHING K'AM DER //


    DA NI DI NAI TSE PEU GYOUR MA TA //

    KYE OUA CHENN GYI BAR MA TCHEU PA ROU //


    DE ROU KYE NAI NANG T'AI CHEL TONG CHIO //

    DE KAI DA GUI MEUN LAM TAB PA DI //


    TCHO TCHUI SANG GYAI DJANG SEMM T'AMM TCHE KYI //

    GUEK MAI DROUB PAR DJINN GYI LAB TOU SEUL //

    TAYATA PENTSANDRYIA AOUA BHODHANI SOHA //

     

    Avec toutes mes pensées pour toi, cycy, pour ta maman, pour ton papa, pour maeva...

    toutes mes pensées pour ses proches...


    2 commentaires
  •  

    Petit conte à méditer

     

    « Un jour, un âne tomba dans un puits.

    Durant des heures, l'animal gémit pitoyablement et le fermier à qui appartenait l'âne se demanda quoi faire.

    Finalement, il décida que l'animal était vieux et que le puits pouvait disparaître.

    De toute façon, ni l'un ni l'autre n'était plus rentable.

    Il demanda à quelques voisins de venir l'aider. Tous prirent une pelle et commencèrent à boucher le trou.

    Au début, quand l'âne réalisa ce qui se passait, il se mit à braire horriblement. Puis, à la stupéfaction générale, il se tut. La besogne se poursuivit.

     

    Au bout d'un moment, le fermier finit par regarder au fonds du puits. Il fut consterné par ce qu'il vit.

    Après chaque pelletée qui tombait sur lui, l'âne s'ébrouait pour rejeter la terre et la piétinait.

    Un peu plus tard, l'âne apparut, sortit du puits et se mit à gambader... »

     

    Moralité : les autres ( certains pensent que c'est la vie) vont essayer de vous engloutir de toutes sortes d'ordures. La solution, pour sortir du trou, est de refuser de se soumettre,de se secouer, d'inventer pour avancer.

    Chacun de nos ennuis est un caillou, une pierre, un obstacle sur le chemin, à nous de le contourner ou de l'utiliser pour nous permettre de progresser.

    Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais de nous libérer.

     

    Jacques SALOME


    1 commentaire
  •  

    La liberté d'être se traduit par la capacité de faire des choix, et faire des choix, c'est savoir renoncer.

    Devant les multiples possibilités qui s'offrent dans un espace de vie, je ne peux pas tout avoir, mais je peux choisir ce qui correspond à mes besoins plus qu'à mes désirs, même s'il est important que j'en réalise quelques-uns, je peux alors nourrir ma vie avec les meilleurs de mes possibles.


    C'est la qualité d'une certaine liberté d'être qui me permettra de pouvoir m'engager à œuvrer contre les injustices qui m'entourent, à ne plus collaborer avec les violences qui saccagent le monde, à promouvoir plus de paix et d'amour entre les humains et, par là même, à me sentir digne d'exister.


    Jacques SALOME


    3 commentaires