• 5 commentaires
  • Juste des souvenirs magnifiques...

    juste EN-VIE de refaire...

    des moments inoubliables, des lumières, des sons... de la magie....

    UN JOLI PROJET....

    et les rêves et les projets, c'est bien aussi ce qui fait vivre, non ????????


    7 commentaires
  •  

    « II est très difficile de se laisser aimer par son conjoint, ses parents, ses amis, de simplement se laisser aimer, de s'abandonner  à l'amour sans chercher à tout prix à le mériter. Il ne s'agit donc plus de chercher à être aimé, mais d'accueillir ce qui est donné. C’est un acte de démaîtrise, de consentement, parce qu'alors l'amour n'est pas une récompense, c'est une grâce, un pur don. Nous n'en sommes ni maîtres ni propriétaires. Se laisser aimer dans une joyeuse reconnaissance, c'est la fin de la toute-puissance. »


    Bernard UGEUX  


    merci Nicole du partage



    2 commentaires
  •  

     

    « Certaines blessures en soi font que s’abandonner signifierait  s’exposer à être blesser de nouveau. On a peur de raviver des blessures reçues dans le passé au moment où l'on a fait confiance. Rien n'est plus difficile que de restaurer une confiance trahie. Pourtant, même ceux qui en sont là, avec cette plaie qui les empêche de refaire confiance, savent que le jour où ils pourront de nouveau se laisser aimer, ils seront guéris et sauvés. »

     

    Bernard UGEUX

     

    encore merci Nicole !

     


    8 commentaires
  •  

    « Ceci explique aussi que personne ne peut faire le bonheur de l'autre. En effet, nous sommes responsable de l'amour que nous offrons, de chercher ce qui peut le mieux aider l'être aimé à se réaliser en profondeur; cependant, la façon dont il accueillera notre amour ne dépend pas de nous. Là aussi il y a une grande vulnérabilité, parfois une grande souffrance, face au refus ou à l'incapacité de l'autre à se laisser aimer... »

    Bernard UGEUX


    merci à Nicole


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires