•  

    MOMENTS DE VIE....

     

    Me voilà dans un train, en ce jour de mon anniversaire, juste HEUREUSE...comme c'est étrange cette sensation...je viens de passer un merveilleux moment de lecture... des mots et des phrases qui font écho très fort en moi... le livre de Catherine BENSAID : Je t'aime LA VIE... je viens de finir cette œuvre... et soudain je relève mes yeux de mon bouquin... et je regarde... je suis remplis de JOIE... un peu inexplicable... oui, je suis là dans ce train et je souris à la VIE...

     

    J' ai aujourd'hui 32 ans... et je VIS... aussi fort que peu impliquer ce mot... je respire, je vois, je ressens, je pense...

    C'est juste un super joli moment...

     

    Probablement je suis « entrainée » par les conditions extérieures... ce train me conduit vers ma tite fée... alors comment ne pas être tout en joie ?????

    mais je crois que c'est encore plus profond que ça... Je pourrais être hyper impatiente d'arriver, de lui faire un RO POUTOUX énorme à ma tite fée... trouver le temps super long... NON, juste je suis toute pleine de joie et je savoure ce moment présent... Je suis là, assise... j'ai l'impression très étrange de me voir sourire... avec cette expression un peu galvaudée... je souris aux Anges...oui, je crois que c'est bien ça... je souris aux Anges...à tous ces Anges qui illuminent ma vie...par leur présence qui n'est plus... mais qui a été... et j'ai eu cette chance....

     

    Alors, aujourd'hui, oui aujourd'hui précisément, je fais la promesse de VIVRE... de croquer la vie à pleine dents, de créer ces moments de BONHEUR... de VIVRE ce BONHEUR DE MA VIE...

    et c'est bien ce que je vais faire la... VIVRE CE BONHEUR...juste ce bonheur d'avoir la chance de pouvoir passer du temps avec les gens que j'aime...

     

    P....., elle est vraiment BELLE la vie... je le ressens dans tout mon moi de plus en plus fort...

    Si je devais mourir, je crois aujourd'hui, que je pourrais affirmer que je SAIS ce que c'est CE BONHEUR DE VIVRE... ici et maintenant....

     

     


    5 commentaires
  •  

    .... Il y a 30 ans, j'allais bientôt me lever et sentir de "drôles" de sensations dans mon ventre...

    C'était mon bébé qui allait ouvrir les portes vers ce monde un peu étrange.... mais si beau !

    Aujourd'hui, tu es une magnifique poupée devenue jeune femme....

    Ne laisse plus jamais les autres noircir ton paysage intérieur. Tu ne peux rien pour eux. Juste avoir de la compassion.

    Par contre, toi, tu peux continuer à frotter les cuivres de ta maison intérieure. Ton coeur renvoie déjà beaucoup de lumière aux autres.

    Fais briller encore, et toujours, un peu plus chaque jour, le cristal de ton coeur... Avant tout : pour toi....

    BON ANNIVERSAIRE MA NINIE NA MOUA

    MAMOUNE

    1er cadeau... à méditer

    "... - Le bonheur, on le trouve où, à ton avis ?

    - Tu es drôle, toi ! Tu voudrais peut-être que je te dise : la troisième rue à droite en sortant du métro ! Le bonheur ? Ben pardi : il se trouve là où on le laisse entrer ! C'est comme le soleil... Si tu ouvres ta fenêtre, pfft ! la lumière vient d'un coup tout inonder à l'intérieur ! ... Tiens, tu as remarqué les vitraux à l'intérieur ? C'est magnifique,  pas vrai ? Des couleurs comme ça, il n'y a que l'arc-en-ciel qui peut faire concurrence ! Et encore... Lui, il ne dure que quelques instants. Alors que les vitraux, grosso modo c'est pour l'éternité ! Eh bien, tout éternels qu'ils sont, les vitraux, si tu les regardes à présent de l'extérieur, tu ne les remarques même pas ! C'est au-dedans que l'on perçoit la vérité radieuse, multicolore. Les gens, c'est un peu pareil : si tu t'arrêtes à l'extérieur, si tu les croises sans véritablement les regarder, tu remarques même pas la couleur qu'ils ont en eux. Pour les voir dans l'éclat de leur beauté, dans leur pleine lumière, t'as pas de choix : il faut les percevoir de l'intérieur ! Toi par exemple, j'ai tout de suite vu que tu avais du soleil derrière les carreaux, enfin je veux dire : derrière le vitrail de tes yeux....."

    extrait de Joy et la Divine Quête Du Bonheur de François GARAGNON

     

    Et toi ma Ninie : simplement je t'aime fort fort. Je suis désolée de t'avoir donné l'image d'une maman qui craque mais ta petite rose rejoindra une petite rose blanche qui est dans mon coffre secret... Merci ma petite Reine. Je t'aime fort. Que je voudrais que tu sois heureuse au delà de tout... Tu as été un bébé de l'amour et tu transmets bien cet amour à ta Mamounette.... Pourtant j'aurais voulu être encore plus forte pour toi. Ro Poutoux à tous. Merci de tout mon coeur. SARAH

    Mots de SARAH, Le 25/01/2008

     

     

     

     

    Il y a 32 ans, tu allais me donner la VIE...

    Pendant 30 ans, tu m'as aimée d'un Amour indicible,

    Pendant 30 ans, je t'ai aimé plus que tout...

    Alors, oui, aujourd'hui, parce que je t'aime et jamais cet Amour ne finira,

    oui, aujourd'hui,

    je regarde la Vie...et je la trouve belle cette Vie...

    oui, aujourd'hui, pour moi, je fais faire de ma vie une jolie Vie...

    tu veux que je sois heureuse au delà de tout...

    alors, juste, oui J'AIME LA VIE...

    et, oui, chaque jour je suis HEUREUSE DE VIVRE...

    et j'ai bien l'intention de continuer à cultiver ce bonheur de Vivre,

    par Amour et respect pour TOI

    par Amour et respect de Moi...



    MERCI la VIE de m'avoir donné cette chance d'avoir CETTE MAMAN LA...

     


    10 commentaires
  •  

    Juste un tres grand MERCI à vous... du fond de mon coeur...

    un tres joli cadeau...

     


    5 commentaires
  •  

    ok, tu as gagné pour ce coup la.... mais pas grave !!!!!!!

    moi, aussi j'ai de l'idée et je suis un tout petit peu tenace........

     RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER..... ET LA,  JE ME MARRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    5 commentaires
  •  

    Nous aimerions, à juste titre, avoir le pouvoir de rendre ceux que nous aimons le plus heureux possible. Mais ce n'est pas en leur imposant ce que nous pensons être la solution à leurs difficultés que nous pouvons y parvenir. Arrêtons de prendre en charge ceux qui nous sont proches ou de vouloir être pris en charge par eux ; et ce, d'autant plus qu'ils nous sont proches. Arrêtons de penser que nous aurions pu, que nous aurions dû agir autrement afin que l'autre puisse vivre autrement.

    Au mieux, nous pouvons être là : avoir le mot juste et une vraie présence.


    Comme nous devons être reconnaissant à ceux qui savent être là pour nous. Sans oublier que nous sommes seuls à pouvoir nous libérer de notre mal de vivre. Ceux qui veulent nous aider, comme ceux que nous voulons aider se heurtent à de fortes résistances. On laisse peu d'emprise aux bonnes volontés d'autrui. Il ne suffit pas de dire, ou de s'entendre dire, ce qu'il serait préférable de faire, même si le conseil est judicieux, pour agir en conséquence.

    « Je voudrais faire des miracles. Ne pas pouvoir protéger les autres de leurs souffrances m'est insupportable. » Nombreux sont ceux qui aiment à entretenir l'illusion de leur toute-puissance. Ils ont besoin de croire que tout est possible : ils peuvent tout faire pour l'autre, comme l'autre peut tout faire pour eux. Coupables de ce que l'autre n'a pas vécu et qu'ils ne lui auraient pas permis de vivre, ils ne peuvent faire le deuil d'une relation non aboutie, comme restée en suspens. Ils restent en attente d'une satisfaction de l'autre qui pourrait enfin les satisfaire.


    Je t'aime, la Vie , Catherine BENSAID


     

    Cet extrait me parle vraiment hyper fort... pas de hasard....


    4 commentaires